Le développement de la Chine et la coopération avec le Tchad. 中国发展与中乍合作


Date de début: 2020-01-16 Date de fin: 2020-01-16

Allocution de S.E.M. Li Jinjin à l’École Nationale d’Administration du Tchad

(Jeudi 16 janvier 2020, École Nationale d’Administration du Tchad)

S.E.M. le Ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation,

(M. le Directeur Général du Ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation,)

M. le Directeur Général de l’ENA du Tchad,

Respectueux professeurs et enseignants,

Chers étudiantes et étudiant, chers élèves,

Mesdames et Messieurs les Distingués invités,

 

C'est un grand plaisir et honneur d'être parmi vous, les élites tchadiens qui vont servir et changer votre cher pays, le Tchad. Au début de l’année 2020 et à l’approche du nouvel an chinois, le 25 janvier plus précisément,  la plus importante fête traditionnelle des chinois, je voudrais tout d’abord vous souhaiter une bonne et heureuse année pleine de succès et de santé !

Avant tout propos, je voudrais vous inviter à voire deux vidéos « la Chine épique », réalisée par des jeunes Chinois, et quelques images du défilé militaire à l’occasion du 70e anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine au 1er Octobre 2019.

La Chine est un méga-pays, presque dix millions kilomètres carrés de territoire terrestre et un milliard quatre cents millions d’habitants. Il n’est pas facile à avoir une vue complète de ce pays et encore moins à le comprendre. 

En 1949, le peuple chinois a mis fin à un siècle de guerres et de misère général après des décennies de luttes héroïques sous la direction du Parti communiste chinois et a fondé la République populaire de Chine. Cette civilisation ancienne, vieille de 5 000 ans, s’est donc engagée dans une nouvelle voie de développement prometteuse.

工业化1工业化2Au cour des 70 dernières années, l’industrialisation a été le principal moteur pour l’essor économique de la Chine. Il faut noter qu’en 1949, le secteur industriel de la Chine était presque à zéro. Le président Mao Zedong a dit à ce moment là: ce que nous pouvons produire ce sont des objets en porcelaine et en bois. Depuis le premier plan quinquennal (1953-1957, pourquoi commencer en 1953, je vais vous en expliquer), notre peuple ont travaillé dur avec dévouement, au seul but de faire de la Chine un pays industrialisé. Et finalement nous avons réussi à construire un système d’industrie indépendant dès la première quinzaine d’année de la République, jetant une base solide pour le développement ultérieur.

Mais au début de notre République, pas seulement des acquis économiques, ce qui est plus important c’est que nous avons mené une révolution sociale et politique en établissant les systèmes socialistes fondamentaux caractérisés d’une gouvernance par le peuple et pour le peuple.

La réforme agraire a rompu le système foncier féodal existé en Chine pendant plus de deux mille ans. Les terres appartiennent dès lors à l’État, mais distribuées aux paysans devenus ainsi maîtres de leur sol.

La première loi promulguée par la République c’était le Code de Famille. Les femmes chinoises obtiennent leur statut politique et social en tant qu’être humain égal et à part entière, elles jouent un rôle important dans le progrès de tout domaine du pays. Président Mao Zedong a dit: « Les femmes tiennent la moitié du ciel ».

 La jeune République a également mis en œuvre les systèmes éducatif et sanitaire universels qui bénéficient à toute la population.

Vous vous souvenez que le premier quinquennal n’a pas commencé en 1950 mais trois ans après. Il m’est obligé de parler très brièvement d’un événement historique. Juste après la naissance de notre République, la Chine a été menacée par une guerre explosée chez notre voisin en Péninsule de Corée. L’Armée des volontaires du peuple chinois a réussi à repousser les forces d’hostilité. La nouvelle République s’est fait connue et reconnue par cette guerre, et elle est montée désormais sur la scène internationale.

Certes, durant les premiers 30 ans de la République, nous avons connu des vicissitudes telles que le « Grand bond en avant » et la « Grande Révolution culturelle ». Le développement du bien-être de la population était très en retard, alors que le PIB par habitant était inférieur à celui de la plupart des pays africains.

Construire un tout nouveau système dans un méga-pays n’est pas si facile. Le Parti Communiste Chinois (PCC) ne nie jamais les fautes commises, et en tire des leçons. Le caractère le plus brillant du PCC c’est qu’il est toujours venu du peuple, étroitement lié au peuple et dévoué au peuple. Ce caractère lui donne le grand courage de se corriger et même d’auto-révolutionner sans cesse. C’est ainsi qu’en 1978, le PCC a conduit la République dans une nouvelle phase de développement.

L’année 1978 est un tournant dans l'histoire de la République. Le PCC ayant M. Deng Xiaoping comme leadeur principal, a fait une décision historique, annonçant que le pays se concentrerait désormais sur le développement économique et s’engagerait dans la réforme et l’ouverture, inaugurant ainsi le socialisme à la chinoise et 40 ans de développement qualifié souvent de miracle.

Je voudrais souligner qu’ au cours de ces 40 ans du redressement et de la modernisation, la Chine, en tant que grand pays, n’a fait ni de guerre, ni de pillage contre d’autres pour s’enrichir. Si vous connaissez l’histoire contemporaine, c’est le cas unique. Par contre, la Chine a apporté des bénéfices tangibles non seulement à son peuple mais aussi à la plupart des pays du monde, devenant même le moteur principal de la croissance mondiale et du progrès humain. Ensuite, je vais partager avec vous les acquis du développement de la Chine depuis ces 40 ans.

Le principal défi des pays en développement est de lutter contre la pauvreté. À cet égard, la Chine est le pays le plus remarquable au monde : ce pays jadis plongé dans la pauvreté est maintenant la deuxième plus grande économie du monde. À la fin de l’année 2018, le PIB de la Chine s’élève de 60 milliards de yuans en 1960 à 90 mille milliards de yuans (environ 14 mille milliards de dollars), alors que le revenu national brut par habitant.

augmente du 70 dollars en 1962 à 9 470. 850 millions de sa population sont sorties de la pauvreté selon la norme de la Banque mondiale. Et l'espérance de vie par habitant dépasse 76 ans.

L’année 2020 est pour la Chine une année qui marque l’histoire de ce pays plusieurs fois millénaire. Nous allons atteindre l’objectif de l'édification intégrale d’une société de moyenne aisance, en éliminant la pauvreté absolue qui existe depuis des milliers d’années. Pour cela, plus de deux cent mille jeunes membres du Parti Communiste Chinois, sept cent mille fonctionnaires, tous les jeunes diplômés universitaires, ont été sélectionnés et envoyés aux villages relativement arriérés, et ils travaillent d’arrache pied ensemble avec des millions de cadres de ces communes et villages, dans le seul but de sortir la population de la pauvreté. Je suis sûr que nous allons réussir.

Si ma présentation est un peu trop secs, je partage avec vous des photos de nos quatre villes, pour voir leurs évolutions.

  • D’abord, la ville de Shanghai ;
  • Puis, la ville de Shenzhen ;
  •        Et la ville de Guangzhou et de Kunming.

La croissance économique est indispensable des travaux publics dirigés par le gouvernement. Les infrastructures en Chine est de haute qualité et de grande efficacité, la raison pour laquelle la Chine a gagné un surnom de « magicien des infrastructures » donné par des internautes :

- Le réseau des routes atteint plus de 4 millions 800 mille de kilomètres, tous les villages sont reliés. Tandis que celui d’ autoroutes s’étend à 143 mille km, premier rang du monde. Nos routes traversent le désert et se trouvent également au-dessus des nuages.

- Le réseau des lignes ferroviaire compte plus de 130 mille kilomètres, tandis que les lignes de train à grande vitesse compte 30 mille kilomètres, soit deux tiers du monde. Avec ce plan « Huit Verticales et huit Horizontales », les lignes à grande vitesse arriveront 38 mille km en 2025. En 2017, la nouvelle gamme des trains à grande vitesse Fuxing Hao est exploité commercialement à la vitesse de croisière à 350 km/h.

- Maintenant les ponts routiers et ferroviaires. Parmi les 100 ponts les plus élevés au monde, 81 se trouvent en Chine. Sur cette photo, c’est le pont le plus haut du monde, 564 mètres, dans la province du Guizhou au sud-ouest de la Chine.

- Et le Pont Hong Kong-Zhuhai-Macao, appelé l’un des « sept merveilles modernes » par le journal britannique The Guardian. Long de 55 km, ce pont tient le record du pont-tunnel maritime.

- La Chine est le seul pays au monde où toute la population a l’accès à l’électricité, dont la production occupe la première place au monde, et l'énergie propre et renouvelable compte 21%.

- La Chine est déjà le plus grand pays manufacturier du monde. Après 70 ans de développement, la Chine est devenue le seul pays au monde avec toutes les catégories industrielles dans la Classification industrielle des Nations Unies. Parmi les plus de 500 produits industriels majeurs au monde, la Chine a la plus grande production mondiale de plus de 220 produits industriels, alors que plus de 70% des biens de consommation mondiaux sont produits en Chine.

L’exemple le plus récent et le plus vivant devrait être la Gigafactory de Shanghai de l'entreprise automobile américaine Tesla, Inc. Elle est la troisième Gigafactory de Tesla dans le monde et la première en dehors des États-Unis. Le 7 janvier 2019, la construction de cette usine qui couvre une superficie de 860 000 m2 est officiellement lancée. Après seulement 10 mois, l'usine est terminée et mise en production. Le 30 décembre 2019, Tesla livre les premières Model 3 sorties des lignes de production de la Gigafactory à Shanghai. Les deux Gigafactories de Tesla aux États-Unis ont été établi pendant au moins deux ans.

Limité par le temps, je ne peux que vous citer ces quelques exemples. Cette année, la Chine passera très probablement du deuxième plus grand pays consommateur du monde au premier, et pour la première fois dans l’histoire du monde, un pays soit couronné par le plus grand manufacturier et le plus grand consommateur du monde à la fois.Le modèle de développement économique de la Chine évolue progressivement vers l'innovation, les sciences et technologies sont devenue la première force productrice. À l'heure actuelle, les investissements chinois dans les recherches scientifiques et technologiques se classent au deuxième rang mondial. Parmi le top 1% des thèses les plus citées au monde, celles de la Chine représentent 13%. Son rang dans l’Indice global de l'innovation (GII) a augmenté pendant quatre années consécutives, se classant au 14ème.

Je vais également vous donner quelques exemples représentatifs de nos avancements technologiques :

- La technologie de 5G en Chine se développe à grande vitesse. Selon les données de la société allemande IPlytics, jusqu’au mars 2019, la Chine compte 34,02% du nombre de brevets essentiels exigés par 5G, alors que le Huawei seul compte 15%.

- Le satellite scientifique quantique Mozi, en 2017, a fait faire un bond au record de portée de l'intrication quantique à 1 203 km, représentant une première étape vers un système inviolable de communications chiffrées.

- Le sous-marin habité Jiaolong, en 2012, a atteint la profondeur de 7 062 mètres dans la fosse des Mariannes, le record du même genre.

- Actuellement, le système de navigation par satellites chinois Beidou, a déjà lancé 32 satellites, fournissant officiellement des services au monde entier. Autant que je sache, le BGP mène des activités d’exploration pétrolière au Tchad en utilisant ce système.

 Président Xi Jinping a dit cette phrase: « Je sert mon peuple de façon à oublier l’existence de moi-même. » Tout développement en Chine a une seule fin, c’est d’améliorer le bien-être du peuple et d’accroître leur sentiment de bonheur et de sécurité. En effet, toutes les politiques du PCC sont centrées sur notre peuple.

Selon l’étude Ce qui inquiète le monde (What Worries the World) , version juillet 2018 réalisée par Ipsos, la société de sondage française, 91% des Chinois estiment que leur pays est sur la bonne voie.

Alors, si ce sondage est un peu académique, jetons ensemble un coup d’œil au changement de la vie quotidienne des Chinois :

- Un bus à Guangzhou en 1976 VS Un bus en 2018.

- La rive du fleuve Huangpu à Shanghai en 1979 VS Celle en 2018.

- Des élèves attendent un bus à Beijing en 1979 VS Ceux en 2018 (tous ont un smartphone).

- Deux hommes jouent aux échecs à Shanghai en 1971 VS Un homme âgé joue aux échecs en ligne à la ville de Huzhou, Zhejiang.

- Photo de mariage en 1980 vs Celle en 2015.

- Acheter une glace en 1973 VS Acheter une glace à 2018 (en utilisant Wechat Pay, un paiement électronique par le smartphone).

- Une librairie en 1973 VS Celle en 2018.

- Deux hommes âgés regarde la télé en 1987 VS Une femme âgée regarde la télé en 2015.

- Un locomoteur en 1988 VS celui en 2018.

 

 Je voudrais donner un autre exemple : en 2008, un grand séisme a secoué la province du Sichuan avec comme l’épicentre la ville de Wenchuan dans une région montagneuse, ce qui a rendu très difficiles les opérations de sauvetage. Tout de même, 20 minutes après le séisme, notre Armée de Libération du Peuple s’est mobilisée et s’est dépêché vers la région sinistrée; 2 heures plus tard, notre Premier ministre a pris l'avion pour s’y rendre; en trois jours, notre personnel médical a couvert plus de 1000 villes et villages touchés.

11 ans plus tard, avec le soutien du gouvernement central et l’aide qui vient des autres provinces et villes, Wenchuan et d’autres régions touchées sont nés de nouveau.

Tout au long de ces 70 ans, il y a un thème qui n’a jamais changé : satisfaire l’aspiration et le besoin du peuple chinois à une vie meilleure. Cela, c'est l'objectif du développement de la Chine ; cela, c’est la seule intention stratégique de la Chine.

Pendant longtemps, l'Occident a cru et fait croire que le succès de la Chine ne venait que de la mise en place d'une économie de marché. Pourtant, il ne peut pas vous donner l’explication sur le fait que parmi de nombreux pays qui adoptent l'économie de marché, la Chine a réussi le mieux. En octobre dernier, la quatrième session plénière du 19e Comité central du Parti communiste chinois s'est tenue avec succès. Son thème principal est de maintenir et améliorer le socialisme aux caractéristiques chinoises et moderniser le système et les capacités de gouvernance. Ce thème en lui-même donne une réponse: les avantages du système institutionnel et de la gouvernance sont le secret du développement de la Chine.

Les Chinois ont inventé le Weiqi et aiment y jouer. Ce jeu insiste sur la « tendance ». La Chine œuvre à l'établissement d'un nouveau type de relations internationales basées sur le respect mutuel, l'équité, la justice, ainsi que la coopération gagnant-gagnant, afin de promouvoir la construction d'une communauté de destin pour l'humanité. Cela, c’est la tendance irréversible du monde. Les pays qui ne croient qu’aux « jeux à somme nulle », devrait finalement faire des ajustements et revenir au dialogue et à la coopération.

La Chine et l’Afrique constituent une communauté de destin et une communauté de coopération aux avantages mutuels. Les relations amicales entre la Chine et le Tchad se sont développées incessamment avec cet esprit de communauté durant toutes ces années passées sous la direction et la promotion de nos Chefs d’État.

La coopération pragmatique entre nos deux pays a donné des résultats tangibles et bénéficiants, dont je cite entre autres quelques joyaux :

- Le Palais du 15 janvier.

- La Maison de la Femme.

- Le Palais de la Démocratie.

- L’Hôpital de l'amitié Tchad-Chine.

- La Raffinerie de N’Djaména.

- La Cimenterie de Baoré.

- La 14ème Mission Médicale.

 

- La 6ème phase du Projet de coopération technique agricole.

 

Dans les années à venir, nous allons également mettre en œuvre :

- Le stade national du 8 août de 30 000 places.

- L’école de formation professionnelle.

 

Depuis le début de cette année, la Chine a également signé avec le Tchad « Accord-cadre destiné au Projet de Modernisation des Technologies de l’Information et de la Communication », « Accord de Coopération Économique et Technique », « Accord relatif à l'exemption de visas pour les détenteurs de passeports diplomatiques ou de service » et « Convention sur l’établissement d’un Institut Confucius à l’Université de N’djaména », etc., qui reflètent les derniers résultats de la coopération à tous azimuts des deux pays. La Chine et le Tchad continuent à travailler et se développer ensemble.

Le septembre dernier, le spectacle offert par le groupe d’artistes de la ville de Zhengzhou étaient un grand succès. De merveilleux Kung Fu ont été présentés au peuple tchadien.

 À partir de cette année, les relations sino-tchadiennes sont entrées dans une nouvelle phase de développement accéléré. Nous devons saisir cette occasion historique, consolider constamment l’amitié entre les deux peuples, continuer à promouvoir une coopération mutuellement bénéfique et construire une communauté de destin sino-tchadienne. En tant qu'Ambassadeur de Chine au Tchad, je suis confiant de l'avenir des relations entre nos deux pays !